Ce petit village du bout de l’île est bien délicieusement tranquille ! En tout cas en ce moment, avant les fêtes de noël qui se préparent tranquillement : faux sapins avec vraies boules, guirlandes lumineuses sur certains murs … ça dénotte un peu avec l’ambiance du pays ! Il parait même qu’on peut croiser des vrais faux père-noël en ville ou sur les plages ! Gloups…Le pauvre !

Il fait bien chaud ici, heureusement une brise marine agréable nous rafraichit nuit et jour. Il n’y a rien à faire, si ce n’est flâner dans les ruelles pavées ou s’alignent des maisons aux façades peintes de couleurs criardes, longer la très longue plage de sable fin, s’aventurer à pied dans la mangrove…
Les gens sont très calmes, souriants, prêts à rendre service, comme ces enfants qui n’hésitent pas à prendre la main de Loulou pour l’aider à passer des obstacles ou lui donner leurs dernières frites pour savourer son sourire. Comme ce commerçant qui a excusé mon petit touche à tout d’avoir fait rouler ses oranges par terre et crevé un sac de haricots rouges… « Esta curioso ! » « Il est curieux ! » me dit-il. Rien d’autre à ajouter ni à payer. Là, on sait qu’on n’est pas en France !
Beaucoup d’enfants après l’heure de l’école s’éparpillent dans les rues et sur la plage; jouer au football au bord de l’eau, plonger du débarcadère ou d’un bateau de pêcheur, aider les parents dans leur tâche quotidienne et leurs jeunes frères et sœurs…voilà leurs activités jusqu’à la nuit tombée.
Peu de restaurants en activité par contre, ou pas très motivés, ce qui n’est pas très pratique… mais bon, on n’est là que quatre jours !