Après notre petite pause repos à Prainha do canto verde, nous avons décidé d'aller dans un lieu un peu plus touristique (Laet doit nous rejoindre, alors on s'est dit que ca serai mieux pour elle...), on se décide donc pour Morro Branco, qui d'après le routard est plus touristique, plus vivant, plus tout quoi!!

Nous voilà donc sautant dans le bus, puis dans un taxi (qui est un voleur, c'est normalement 2R$ par personne, et il nous prend 15R$, mais on ne connaissait pas encore le prix...). Il nous conduit à la pousada ibitu, qui d'après lui est une des meilleures de Morro Branco, et qui d'après le routard et nos recherches sur le net pourrait nous convenir...

L'accueil est sympa, il y a une petite piscine avec une pataugeoire (mais la pataugeoire est trèèèès profonde...), un resto pour le soir, la chambre est bien, avec un bout de terrasse extérieure sympa, et les gens de la pousada sont sympas, ils nous apportent un petit matelas de bébé pour mettre notre petit Loulou dessus...

Une fois installés, on teste la piscine, on prend un peu nos aises, on se repose, une vraie vie de vacanciers quoi!!

Puis on va faire un petit tour en ville... 2 mercadinhos minuscules avec pas grand chose dedans, un magasin de fruits et légumes pas très garni, mais ca devrait être suffisant, une pharmacie.. Ça peut aller...

Puis, on descend vers la mer, on se dit que ça doit bouger un peu plus que sur les hauteurs où on se trouve... (on n'est pas loin, à peine 5mins de marche...) Mais, c'est mort cet endroit...

Quelques restos en bord de plage ouverts seulement le midi, plein de buggys pour emmener les touristes faire des tours, mais pas grand chose... Ha, si, un homme venant de l'Angola (un des pays africains ou le portugais est parlé) qui a travaillé des années au Portugal... Un mec très sympa qui nous donne quelques trucs sur la ville, ou aller, enfin, une personne à qui on peut demander quand on cherche quelque chose... Ça sert toujours! (en plus il parle l'anglais, un peu le Français, et un Portugais qu'on arrive à comprendre... ce qui est assez rare depuis qu'on est au Céara..!!)

Après quelques jours, on comprend que Morro Branco est une ville où les gens sont de passage, ils viennent pour la journée par bus entiers, mais ne restent pas... Plutôt sympa, les nuits seront calmes...

On se met ensuite en quête d'une maison à louer, c'est plus économique, et nous avons besoin d'une cuisine que la pousada ne peut pas nous offrir...

Nous en trouvons une, un peu chère, mais avec une vue imprenable sur la mer, à 2 mins de la plage (en rampant...), plutôt sympa hormis qu'elle est à l'étage, mais avec une belle terrasse, un barbecue dans la cuisine, frigo cuisinière, un salon, le tout bien aéré (ben ouaip, on est pas en France, et ici il fait chauuuuuuuuud...), la clim dans la chambre... Une maison agréable quoi (par rapport à d'autres où on est passés...)

Nous voilà donc installés dans notre belle maison, pas tout confort, mais pas loin, avec une belle vue sur l'extérieur (ce qui implique aussi des méchants vis à vis... impossible de se balader à poil, sinon tout Morro Branco le voit... :( )

 

Nous démarrons donc comme d'habitude notre petite vie pépère de touristes/vacanciers installés, Petits dejs débordants de fruits et jus de fruits très frais (on a un mixer trop bien!!), poissons grillés au barbecue (poisson rouge dont on ne connait pas le nom, mais qui est excellent!! acheté frais sur la plage le matin...), resto de temps en temps, ballades sur la plage et le long des falaises (« monuments naturels de Morro Branco »... ce qui attire les touristes ici...), ramassage de coquillages, découverte des environs, enfin une vraie vie de pachas!!!